Biscuits secs à la crème fraîche (sans oeufs) – Recette gourmande de grand-mère

Biscuits secs à la crème fraîche (sans oeufs) – Recette gourmande de grand-mère

À la vue du succès du cake Anglais aux fruits confits de ma grand-mère, aujourd’hui, j’ai décidé de vous partager sa recette de biscuits secs d’antan.

Ces biscuits ont généralement une texture plus croquante ou croustillante, c’est pourquoi je les nomme « secs ». Mais il n’en sont pas moins gourmands ! Une nouvelle fois, la finesse de cette gourmandise repose sur la présence de la crème fraîche qui offre un goût unique et plus léger que le beurre.

Encore plus rapide et facile que la recette du cake sans beurre, ces biscuits sans oeufs ont le merveilleux atout de plaire aux grands comme au plus petits, tout en permettant aux allergiques aux oeufs de se régaler !

Avec leur texture à la fois croquante et moelleuse, je sais par avance que vous allez adorer cette recette d’antan

Ces fameux biscuits secs sont à tremper dans le thé, le café et même à tartiner de confiture ou de pâte d’arachide (comme le font mes enfants actuellement). Bref, vous l’aurez compris c’est ma “madeleine de Proust” et sera sûrement celle de vos enfants bien trop rapidement.

Petits gâteaux secs à la crème fraîche de ma grand-mère

Cette recette de sablés gourmands est facilitée par des mesures proportionnelles.

Pas besoin de sortir votre balance de cuisine, le pot de crème fraîche va servir de verre doseur. Gardez-le précieusement pour ensuite avec la bonne quantité de farine et de sucre à ajouter.

biscuits secs à la creme fraiche recette de grand mere

Ainsi, plus votre pot de crème est grand, plus votre quantité de pâte sera généreuse 😉 À vous de voir en fonction de votre tribu et des amateurs de desserts qui vous entourent.

Ingrédients pour une vingtaine de petits gâteaux

  • 1 pot de crème fraîche de la taille de votre choix ;
  • 2 pots de farine semi complète ;
  • ¾ de pot de sucre roux, de coco ou de rapadura ;
  • 2 cuillères à café de sucre vanillé maison ;
  • 1 pincée de sel.

Pour les gourmands : 

Vous pouvez agrémenter la pâte à biscuits en fonction de vos envies : 

  • Pépites de chocolat maison ;
  • Confiture de fruits maison ;
  • Fruits confits maison ;
  • Poudre d’orange maison ;
  • Oranges confites maison ;
  • Noix, noisettes, amandes, pistaches concassées…
  • Graines de courges, sésame, chia, pavot…

Idée de Mamie Alice

Cette recette est d’une simplicité enfantine. N’hésitez pas à faire participer vos enfants ! Organisez un petit atelier DIY ludique.

Impliquez-les pour mesurer les ingrédients, choisir et ajouter les toppings avant d’enfourner les gâteaux réalisés par vos charmantes petites têtes blondes.

Un goûter malin 2 en 1 qui va développer leur créativité !

Logo Mamie Alice - Astuce de grand-mère

Préparation des biscuits secs

Cinq petites étapes, et 12 minutes plus tard, le goûter est prêt ! 

  1. Préchauffez votre four à 180° C.
  1. Mélangez le sucre et la crème fraîche dans un saladier. Fouettez bien  pour  incorporer le sucre efficacement.
  1. Ajoutez petit à petit la farine et le sel. L’idéal est de prendre un tamis pour bien fluidifier la farine. La pâte s’épaissit, c’est tout à fait normal, mais poursuivez vos efforts pour obtenir une préparation bien homogène.
  1. Sur une grande plaque recouverte de papier sulfurisé, disposez des petits tas de pâte à gâteau. Laissez libre court à vos envies en ajoutant les toppings de votre choix… Chocolat, fruits secs, fruits frais, confiture ou bien entendu nature !…
  1. Cuire au 12 minutes en chaleur tournante. Dès  que les bords des biscuits commencent à devenir marron. C’est prêt ! Miam ! 
biscuits secs gouurmands comme autrefois grand mere

À vos fourneaux ! 


NB : Les biscuits d’antan de ma grand-mère se conservent facilement 1 à plusieurs semaines si vous les maintenez dans un pot en verre serti ou une boîte hermétique. Pensez-y s’il en reste encore à la sortie du four ! 😉


Et vous, quelle est votre recette de biscuits secs favorite ?

J’attends vos partages et petits secrets d’autrefois avec grande impatience !