Comment soigner un panari rapidement ? Recette de grand mère Alice

Comment soigner un panari rapidement ? Recette de grand mère Alice

Avez-vous un panari ? Vous ressentez une douleur lancinante sur un doigt ou un orteil ?

Si cette inflammation s’accompagne d’un petit abcès rouge et d’une sensation de chaleur, cela s’appelle un panari

Il s’agit d’une infection localisée du doigt qui peut paraître anodine, mais qui est en réalité, très contagieuse. Il est donc important de considérer cette douleur afin de soigner votre panari au plus vite. Mais pas de panique, un traitement fait maison peut généralement suffire à enrayer ce problème. Après les tendinites soignées aux cataplasmes, découvrez comment procéder pour reconnaître un panaris et le soigner correctement.

En 6 étapes rapides et efficaces, les remèdes de grand-mère vont vous rendre un précieux service ! 

1. Qu’est-ce qu’un panari ?

Avant toutes choses, il est essentiel de savoir ce qu’est un panaris pour agir correctement. 

Un panari est une infection cutanée ou / et sous-cutanée d’un doigt de la main ou d’un orteil du pied. On observe une inflammation rapide de la peau avec une rougeur très sensible.

 Elle peut intervenir de diverses façons : le panaris superficiel et le panaris profond.

Le panaris superficiel est le premier stade du panaris. Il atteint le contour de l’ongle et commence à pénétrer dans le tissu de la peau avant de contaminer la chair.

Un soin réalisé à la maison avec un bon remède de grand-mère évitera de laisser l’abcès se former et surtout évoluer.

panari superficiel comment le soigner avec des remedes de grand mere
panari superficiel
panari doigt infection - comment le soigner ?
panari profond

Le panaris profond représente le second stade du panaris. Il arrive après le panaris superficiel. La zone touchée gonfle inexorablement et la peau tendue se pare d’une teinte blanchâtre. La bactérie (staphylocoque doré ou streptocoque) cause un abcès rempli de pus et le doigt infecté profile des difficultés à se fléchir. L’apparition de fièvre peut aussi vous alerter. 

Ne tardez plus pour agir, avant de percevoir de réelles complications. Pour éviter une telle propagation, et une prise en charge chirurgicale, il faut réagir rapidement  pour soigner un panari.

2. Qu’est-ce qui cause le panaris ?

Pour éviter une infection ou comprendre comment est apparu votre panaris, il  est crucial de savoir comment cela survient.

L’apparition d’un panaris est due à une infection bactéricide au niveau des doigts des mains et sur les contours des ongles. De ce fait, le panari arrive de plusieurs façons : 

  • Une petite plaie ;
  • En s’arrachant la peau des doigts ;
  • Un ongle incarné ;
  • Des ampoules non soignées sur les pieds ou les doigts ;
  • En se rongeant les ongles ;
  • De l’eczéma du contours des ongles ;
  • Une coupe d’ongles trop courte ;
  • Une  mycose sous-cutanée de l‘ongle ;
  • Une écharde mal retirée…

Toutes ces causes peuvent amener des bactéries à se nicher pour créer une surinfection et donc un panari. Bien entendu, le panari ne se manifeste pas automatiquement, mais il est sous-jacent et se dévoile généralement 24 à 48 heures plus tard.

3. Quand s’inquiéter pour un panari ?

Le panari superficiel peut rapidement s’enrayer en pratiquant une routine de soin pour décongestionner l’inflammation et garder une bonne hygiène de la main (ou du pied). Faites des bains antiseptiques réguliers et faites des pansements de manière à protéger la plaie.

En revanche, quand le panari commence à prendre des proportions inquiétantes et  vous cause des maux de tête…. Il est temps de prendre cette infection avec plus de sérieux.

Quand consulter le médecin pour un panaris ? 

C’est à ce moment qu’un professionnel de la santé doit intervenir. L’infection commence à se dégrader et votre doigt / orteil prend une coloration bordeaux accompagnée d’une peau très tendue à tendance blanchâtre

Un abcès a dû se former et il se peut que du pus s’en écoule. Enveloppez la zone atteinte du panaris et prenez contact avec votre médecin. Précisez si votre état s’accompagne de fièvre. Dans ce cas, un traitement antibiotique doit être prescrit.

intervention chirurgicale pour soigner un panari

4. Est-ce qu’on peut percer un panari ?

Non, il ne faut surtout pas percer un panari. Laissez-le tranquille. Plus vous allez le toucher, plus vous allez l’infecter. 

Tant  que la peau est rouge, lavez soigneusement le doigt ou l’orteil et faites des bains de pied ou de main selon les remèdes de grand-mère dévoilés ci-dessous.

Le plus important, est de protéger votre doigt en faisant une jolie petite  “poupée” avec un pansement. Cela permet d’isoler l’infection et de ne pas la propager.

En effet, il est important de préciser que les personnes qui ont un panaris sont très contagieuses. Il faut donc éviter :

  • De se frotter le visage ou le corps (même sous la douche). L’infection du panari peut se répandre à d’autres endroits susceptibles d’abriter un staphylocoque ; 
  • De manipuler des aliments et de faire la cuisine. Le germe du panari contamine la nourriture et peut causer de terribles diarrhées sur les personnes infectées ;
  • Ne pas s’approcher des nourrissons ou d’enfants. Leurs défenses immunitaires sont trop légères pour lutter contre ces bactéries qui prolifèrent facilement ; 

En adoptant ces quelques gestes barrière, vous éviterez de contaminer votre entourage et d’aggraver la situation déjà, peu amusante.

5. Comment soigner un panaris au doigt avec un remède de Grand-mère ?

Lorsque votre panaris est superficiel voire léger, il existe deux actions simples pour vous en débarrasser.

soigner un panaris remedes de grand mere

Pour cela, il existe des remèdes de grand-mère tout à fait naturels pour détendre les chair atteintes et désinfecter la plaie en profondeur.

  • Remplissez une bassine d’eau bien chaude et ajoutez-y une généreuse poignée de gros sel avec un bouchon d‘eau de javel.
  • Plongez votre doigt ou votre orteil à l’intérieur pour une durée minimale de 30 minutes. 

(Si ça picote, c’est normal et même bon signe ! Ce bain antiseptique va vous soulager sur le long terme.)

  • Lorsque l‘eau est tiède, retirez votre doigt. Appliquez des compresses stériles sur la plaie bien ramollie. Effectuez quelques pressions délicates sur la zone douloureuse. Cette action peu agréable vise à faire “mûrir” le panari et aider à remonter l’infection pour l’évacuer convenablement. 
  • Une fois que votre doigt est bien séché : Appliquez une compresse imbibée d’alcool à 60° et faites un gros pansement stérile en isolant l’ensemble du doigt. (devant / derrière)

Astuce de grand-mère :

Si c’est un enfant, ma grand-mère s’amusait toujours à dessiner un petit bonhomme sur le pansement pour créer une vraie petite poupée souriante.

Cela apaisait la douleur et le chagrin le temps que les soins fassent leurs effets. 😉

Logo Mamie Alice - Astuce de grand-mère
  • Renouvelez l’opération du bain chaud de gros sel et d’eau javel jusqu’à 3 fois par jour pendant 3 jours en surveillant bien l’évolution de l’infection.

6. Quelle pommade pour un panari ?

En complément du soin quotidien (hexomédine transcutanée, dakin dilué…) et des remèdes de grand-mère, vous pouvez faire régresser votre panari avec des pommades pharmaceutiques. Toutefois, il ne faut pas appliquer de pommade à la va-vite. Prenez soin de bien désinfecter le panari au préalable.

Lorsque la plaie de votre doigt est devenue bien molle à l’issue du bain de gros sel : Au lieu de positionner des compresses d’alcool à 60° vous pouvez badigeonner votre doigt de pommade.

Dans ce cas, je vous recommande d’acheter les pommades Fucidine® ou Mupiderm®. Il s’agit des meilleures pommades anti staphylococciques du marché. Leur action est ciblée sur les infections de la peau due à staphylocoque et streptocoque et leur visée permet de traiter efficacement le panari superficiel

La pommade Flammazine® est aussi intéressante en prévention du panaris. Il s’agit d’une crème contenant un antibiotique de la famille des sulfamides, associé à un sel d’argent antiseptique. Très utilisée dans la prévention et le traitement des infections cutanées.

pommade anti inflammatoire pour soigner un panari

Note : Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Si malgré vos efforts, la panari reste douloureux et gonflé au-delà de 72 heures, il faut consulter un médecin sans plus tarder. Celui-ci sera en mesure de vous prescrire un traitement antibiotique et une intervention chirurgicale le  cas échéant.